Comment bien gérer l’argent au sein d’un couple ? 7 conseils pour vous aider

Lorsqu’un homme et une femme vivent en couple, ou lorsqu’ils ont un projet de mariage, il est très rare de les entendre échanger autour de la thématique de la gestion financière. Or, selon plusieurs études, la question monétaire est à l’origine de plusieurs divorces. C’est peut-être cela qui explique pourquoi on voit parfois des relations merveilleuses qui se terminent en conflits violents, à cause de l’argent. Ainsi, pour éviter que les problèmes de gestion d’argent soient un véritable nid de guêpes pour votre couple, voici quelques conseils.

The Other Side of This Life.

Définir les priorités

Dans la vie de couple, il est tout à fait normal et compréhensible que chacun puisse avoir des habitudes et des envies différentes de l’autre. Et il est normal d’essayer d’y répondre équitablement, sans pénaliser l’un ou l’autre..

Seulement, il faut garder à l’esprit que la vie de couple exige un certain nombre de choix, voire de sacrifices. Il est donc impératif de justement savoir faire des choix, tout en tenant en considération les désidératas de chacun.

De plus, il convient aussi, et surtout, de définir le mode de fonctionnement en commun, d’établir un budget, même embryonnaire, et de réfléchir à l’épargne et aux investissements.

Communiquer avec son conjoint

Quand bien même on déciderait d’avoir des comptes et finances séparées, il est important de communiquer avec son conjoint sur tout ce qui a trait aux finances (les crédits et les dettes en cours). Et cela est d’autant plus important qu’un compte commun a été créé.

En fait, il ne faut pas avoir de secrets en matière financière. Avoir des comptes secrets pourrait être à l’origine de surprises désagréables … De plus, si l’un des deux venait à disparaître, hypothèse désagréable mais malgré tout possible, être au courant des comptes et assimilés du défunt simplifie la vie au survivant.

Créer un compte commun

La création d’un compte commun permet de simplifier la participation de chacun aux dépenses communes et le suivi des dépenses et du budget. Ensuite, il faut alimenter le compte pour les dépenses communes. Chaque conjoint a bien sur toute latitude de conserver un compte personnel, qu’il peut gérer en toute autonomie en se gardant un revenu discrétionnaire.

Pour ce qui est de la gestion de ce compte, il faut essayer d’allouer les fonds aux priorités communes. Il faut également essayer d’être rigoureux, mais sans pour autant se priver de tout. Cela voudrait dire que si l’un des conjoints a besoin de quelque chose qui ne met pas en péril les finances du couple, l’autre devrait l’autoriser à l’acheter.

Faire de l’équilibre budgétaire

Atteignez et conservez l’équilibre budgétaire en divisant les dépenses communes, en fonction des revenus de tout en chacun. À titre d’illustration, si l’un des 2 conjoints gagne 10.000 euros tandis que l’autre gagne 5.000 euros, celui qui gagne plus devrait assumer les deux tiers des dépenses domestiques, pendant que l’autre paierait juste le tiers restant.

Éviter de vivre au au-dessus de ses moyens

Dès que la situation du couple évolue, il faut ajuster et adapter le budget. C’est par exemple le cas quand la famille s’agrandit. Ou bien lors de l’achat d’une maison. De plus, ne pas vivre au-dessus de ses moyens est une excellente façon d’arriver à l’équilibre budgétaire, évoqué juste au dessus, de se constituer une épargne de précaution et de se réserver une capacité d’investissement.

Mais il faut à tout prix limiter les achats à crédit et, surtout, s’interroger sur ses habitudes de consommation. Les petites dépenses quotidiennes et récurrentes peuvent représenter de jolies sommes auxquelles vous pourriez trouver un meilleur usage.

Gérer le budget familial

Si l’un des conjoints est économe tandis que l’autre est dépensier, il faut essayer de trouver l’équilibre en définissant les taches de chacun. En d’autres termes, il faut établir qui fait quoi.

L’idéal serait que ce soit le bon gestionnaire qui s’occupe de la gestion des grosses finances. Mais, il faut que la communication subsiste (voir point 3), que la prise de décision demeure partagée et que l’autre puisse assumer d’autres responsabilités dans le couple.

Chercher un conseiller financier

Même si vous n’avez pas de projets d’investissement, un conseiller financier peut vous être d’une grande utilité. Vous pouvez commencer par votre banquier, par exemple. Se contenter de votre seule banquier n’est cependant pas judicieux …

Le mieux, en matière de finances, est encore de se former. Vous pourriez ainsi être autonome et garder la maîtrise de vos investissements. Contrairement à ce que vous pouvez vous imaginer, ce n’est pas si compliqué. Et il existe de nombreux sites et blogs très bien faits et de bons conseils.

À défaut d’être complètement autonome, vous former vous permettra aussi de mieux comprendre les conseils et suggestions de votre conseiller financier, de poser des questions pertinentes et d’être plus sur de vos choix.

Conclusion

L’argent peut être une source d’ennuis et de discordes dans un couple. Prenez les devants. Ces 7 conseils devraient vous y aider.

Un dernier conseil : n’hésitez pas à aborder le sujet, même si vous craignez d’être pris pour quelqu’un d’intéressé. De toute façon, la question de l’argent se posera tôt ou tard. Donc allez-y ! De plus, en expliquant votre démarche, les doutes seront levés. Et vous passerez alors pour quelqu’un de responsable et de proactif.

Grégory

En couple depuis 1996, je partage avec vous mes erreurs et mes réussites, mes méthodes et astuces pour garder mon couple vivant, épanoui et épanouissant. Même après toutes ces années.

Click Here to Leave a Comment Below

Nico

C’est surtout par rapport au compte commun qu’il y a des différents au sein du couple. J’ai vu pas mal de couples ne garder qu’un compte commun, ce qui les privaient tout de suite d’une intimité financière et de ce fait, les rendaient dépendants de l’autre. Il faut bien insister sur le fait que garder un compte individuel est important, pour garder son “jardin secret”…

Reply
    Grégory

    @Nico: Conserver un compte individuel, c’est vraiment conserver un espace de liberté. Ce n’est pas seulement pour cacher des choses à son partenaire, ou lui mentir.

    Sur la durée, cette absence d’espace de liberté peut s’avérer problématique. Et si ça tourne à la dépendance d’un des 2 conjoints envers l’autre, c’est encore pire !

    Reply
Nico

Et vos liens sont en “no-follow”, donc “pour en bénéficier et gagner un lien gratuit”, oui d’accord mais le lien a une efficacité zéro donc..autant passer son chemin^^

Reply
    Grégory

    @Nico: Même s’il est no-follow, vous avez quand même obtenu un lien … De plus, quitte à faire un détour vers le SEO et le référencement, sujet qui n’intéressera surement pas grand monde sur ce blog, ne viser que les liens do-follow via un commentaire est un mauvais calcul. Il faut panacher.

    Reply
carine

Mon mari et moi avons un compte en commun. Cela privilégie une transparence financière dans le couple, qui, pour moi, est une chose très importante. Nous avons même décidé de faire un prêt perso comme celui-ci https://www.sofinco.fr/credit-pret/pret-personnel.htm , à deux. Avec nos 2 salaires, ce sera plus facile à gérer.

Reply
Leave a Reply: